Vous êtes ici

Brame du cerf et cabane perchée : un week-end automnal en Cévennes

Durée
2
jours
Budget
225 € (base chambre double), incluant spa et sortie brame du cerf.
Caractéristiques
  • Sortie naturaliste à l’écoute du brame du cerf
  • Hébergement en cabane dans les arbres
  • Séjour au cœur de la Réserve de ciel étoilé des Cévennes
  • Bain de forêt et cueillette de champignons
La meilleure période
  • Automne

Un week-end nature et ressourçant dans les Cévennes, ça vous tente ? Alors, suivez-nous, on vous emmène dans nos valises ! Au cœur des forêts cévenoles, à la tombée de la nuit, vous assisterez à un concert automnal impressionnant : le brame du cerf. Frissons garantis ! Place ensuite à une nuit inoubliable dans une cabane perchée, au plus près de la Voie Lactée, et à une séance de spa « avec vue ». Et pour finir le weekend en beauté, nous vous conduirons au milieu des châtaigniers, à la recherche de délicieux champignons. Bon weekend, en Lozère, naturellement ! 

de Tourisme Lozère
Recommandé par
Elsa
Nuit sous les étoiles dans une pyramide en Lozère
On est pas bien, ici ?

En route vers les Cévennes

Un weekend bien mérité (sans les enfants !)

Samedi 28 septembre. Voilà près d’un mois que le rythme effréné du quotidien a repris. Et avec deux jeunes enfants à la maison, les journées défilent à vitesse grand V. On a bien mérité une pause. Pour les enfants, c’est week-end chez papi-mamie avec les cousins. Et pour nous, cap sur les Cévennes, au sud de la Lozère.

Un petit coin de paradis inscrit à l’UNESCO, tout près de chez nous et pourtant si loin. Si dépaysant. D’autant qu’on a joué le jeu à fond, en réservant un hébergement insolite, en pleine nature ! Pyramide sous les étoiles, cabanes dans les arbres, dôme de la forêt ou encore gîte au bord de l’eau : à « Ma p’tite Cabane en Lozère », les options ne manquent pas ! Pour notre part, c’est une cabane en bois qui nous accueillera le temps d’un weekend…

Cabane dans les arbres "Cerf" à Vébron
Bienvenue chez nous !
Cabane perchée dans les arbres en Lozère
Cerf un jour, cerf toujours !

Seuls au monde dans une cabane perchée

Notre petit cocon en pleine nature

A notre arrivée à Vébron, on respire un grand coup. Qu’il fait bon prendre un bol d’air frais, loin de la pollution des villes ! Christy et Bruno, nos hôtes, nous attendent sur la place du village. Car chez eux, pas de voiture. Et c’est tant mieux. Baskets aux pieds, on prend un petit sentier à la queue-leu-leu. Ça grimpe, doucement mais sûrement. Les dernières maisons du village s’éloignent derrière nous.

Et, soudain, une cabane surgit. Notre cabane. « Le Cerf ». Plutôt bien vu, sachant que nous tenterons ce soir-même de surprendre le brame du cerf ! Isolée, surplombant les Cévennes depuis sa terrasse sur pilotis, notre cabane respire le confort et la simplicité, le luxe et la tranquillité. Nos hôtes nous laissent. On se sent seuls au monde. Et ça fait du bien.

Coup de coeur

Un séjour automnal en Lozère, c’est aussi l’occasion de prendre part à une multitude de festivals, aussi gourmands que conviviaux : les Toqués du Cèpe (Mende), le Festival de la Soupe (Florac), les diverses fêtes de la châtaigne… Sans oublier la Foire de la Saint-Michel, à Meyrueis, organisée depuis 1229 !

Panorama automnal sur les vallées cévenoles
Les Cévennes parées de mille reflets
Coucher de soleil sur les Cévennes
... Un régal pour les yeux !

Mission « brame du cerf » : top départ !

Et si on jouait aux apprentis naturalistes ?

Nos affaires déposées, nous reprenons la route en direction du nord. Ah, les routes cévenoles ! C’est toute une histoire ! Les virages se succèdent, et derrière chacun d’eux nous attend un nouveau paysage, un panorama encore plus imprenable que le précédent. Une dizaine de kilomètres plus tard, nous-voici à Barre-des-Cévennes.

Il est 16h30, l’heure où le soleil commence à baisser. L’heure idéale pour retrouver Magali, notre guide d’un soir. Et pour rencontrer les 10 autres aventuriers, qui s’apprêtent, comme nous, à pister le cerf. Car, oui, la fin septembre est la période idéale pour tenter de surprendre le brame du cerf, ce son guttural que les mâles émettent durant la période de reproduction, pour repousser les autres têtes « coiffées » qui tenteraient de s’approcher de « leurs » biches. Parviendrons-nous à entendre les cerfs ce soir ? Croisons les doigts, et que la chance soit avec nous !

Cerf, cerf, y es-tu ?

Un cri dans la nuit

Le roi des forêts nous salue

A la lueur du soleil couchant, dans une forêt aux reflets chatoyants et presque féériques, nous faisons nos premiers pas d’apprentis naturalistes. En silence, pour ne pas effrayer les cerfs. Nous ne faisons bientôt plus qu’un avec la nature, nous en sentons les fleurs tardives, nous en admirons les couleurs. Magali nous apprend à reconnaître les empreintes qui parsèment le sentier. Ici, un sanglier a cherché à se nourrir. Là, c’est un renard qui est passé. Et là-encore… Un cerf ! A la vue de ces empreintes fraîches, notre balade prend une nouvelle envergure. L’attente se pare d’un profond sentiment d’excitation. L’observation se fait plus attentive encore. Tous nos sens sont en éveil. Notre pique-nique tout juste avalé, nous repartons dans les profondeurs des bois. Quand soudain, un cri déchire la nuit. Le cri d’amour d’un Dom Juan de la forêt, le chant d’un être majestueux et couronné. 

Conseil d'expert

« Pour augmenter vos chances d’entendre et d’apercevoir les cerfs, ne mettez pas de parfum : les cerfs pourraient le sentir ! Et privilégiez les couleurs sombres pour vos vêtements. Pensez aussi à vous munir d’une paire de jumelles et de votre appareil photos. » - Parc national des Cévennes.

Sortie brame du cerf en Lozère
Une paire de bois au fond des bois

Bambi à l’horizon !

Encore mieux qu’un dessin animé Disney

Le brame résonne encore et encore entre les arbres. On se croirait presque dans une salle de concert. En fait, c’est peut-être bien cela. Un concert. Un véritable spectacle de la nature. Redoublant de silence, on s’approche de la source du cri. Et on aperçoit enfin une paire de bois, puis le cerf dans toute sa splendeur. Moment unique, qui restera gravé à jamais dans nos esprits.

On observe, longtemps, puis vient le moment de faire demi-tour. Nous n’aurons pas été les témoins d’un combat de cerfs, et du choc des bois qui secoue parfois la forêt, mais une chose est certaine : de ces amours automnales et bruyantes naîtra un faon début juin. Aussi mignon que Bambi !

La Voie lactée dans le Parc national des Cévennes
Ça, c’est du ciel étoilé !
Ciel étoilé en Lozère
Pas vrai ?

Nuit à la belle étoile

… Version 5 étoiles (et même davantage !)

Après des heures passées au grand air, nous sommes bien contents de retrouver le confort et la chaleur de notre nid douillet. Toutefois, une bonne douche et une infusion plus tard, l’envie de ressortir sur la terrasse nous happe. Et pour cause, des millions d’étoiles scintillent au-dessus de notre cabane ! La Voie lactée semble ne briller rien que pour nous.

Avec des yeux d’enfant, nous tentons d’identifier la Grande Ourse et sa forme de casserole. Tiens, la voilà ! En revanche, impossible de mettre la main sur l’astéroïde 86 043 dont nous ont parlé nos hôtes. Sa particularité ? Il a été découvert en 1999 dans le Parc national des Cévennes, et porte d’ailleurs le doux nom de… Cévennes ! De retour à l’intérieur, épuisés mais radieux, et des étoiles plein les yeux, le sommeil ne tarde pas à nous emporter. Et, avec lui, son lot de rêves où se côtoient cerfs et constellations.

Le saviez-vous ?

En raison de la pollution lumineuse, deux Européens sur trois ne peuvent plus admirer les étoiles à la nuit tombée (source : Atlas mondial de la pollution lumineuse, 2016). Mais dans les Cévennes, le ciel est pur ! Le Parc national des Cévennes est d'ailleurs devenu la 13ème « Réserve internationale de ciel étoilé » au monde en 2018.

Juste prendre le temps...

Du temps pour nous

Chocolat chaud, jacuzzi et tutti quanti

Au petit matin, pas de réveil strident. C’est au chant des oiseaux et face au soleil levant que nous ouvrons les yeux. On s’éveille en douceur, on s’étire, on se remémore notre soirée idyllique. Vient ensuite l’heure du petit-déj’. En terrasse. Christy et Bruno nous ont concocté un panier de gourmandises. Miam ! Une tasse fumante de chocolat chaud dans une main et une tartine de miel dans l’autre, on savoure l’instant. Sans penser à rien d’autre qu’à ces saveurs qui titillent nos papilles. Enfin, si, on pense aussi au spa qui nous attend tout à côté. Jacuzzi en pleine nature, hammam, gommage au savon noir : on s’est offert la totale. Ce n’est pas tous les jours qu’on prend du temps pour nous ! Ni qu’on a un tel panorama sous nos yeux. Alors, on bulle comme jamais auparavant. On se détend. On bouquine sur le hamac. On ne fait rien. Et quand vient l’heure de quitter les lieux, on se sent apaisés. Ressourcés.

Panier de champignons en Lozère
Ce soir, c'est omelette !

Un bain de forêt

Et un panier de champignons

Avant de reprendre la route du sud, on profite d’un dernier petit plaisir, 100% gratuit : une balade en forêt. Sous le couvert des châtaigniers aux feuilles rougies par l’automne, on s’adonne aux joies du « bain de forêt », le shinrin-yoku japonais. On se reconnecte à la nature, qui nous manque tant lorsqu’on est en ville. On marche d’un arbre à l’autre, sans parler. En écoutant juste le bruit des branches qui craquent sous nos pas et le souffle de notre respiration.

Et en ouvrant grand les yeux. Car dans ces forêts se cachent, outre des cerfs, des cèpes, girolles et autres champignons ! Alors, panier sous le bras, on se lance dans une chasse aux trésors grandeur nature. Une belle manière de clôturer notre weekend, et de ramener un peu de la douceur de vivre à la campagne dans notre appartement lyonnais…

Citation

« Les Cévennes, avec de grands espaces intacts et un patrimoine gravé dans la pierre, sont l’une des régions les plus singulières, attachantes et préservées de France. » C’est ainsi que le célèbre Guide du Routard a qualifié les Cévennes en 2017, au moment de classer la région dans son Top 20 des destinations mondiales !

Les blogueurs ont aimé

Alors qu'ils effectuaient un roadtrip en van à travers la Lozère, Cindy et Julien ont souhaité s'offrir une coupure « confort » en séjournant dans un des hébergements insolites de Christy et Bruno. S'ils ont finalement opté pour la cabane « Castor », la pyramide sous les étoiles et le dôme des arbres leur ont aussi fait de l'oeil (il faudra revenir !). Découvrez leurs aventures perchées, et leurs aventures tout court, sur leur article de blog !

LIRE LE BLOG

L'art et la manière de buller dans une bulle

Où dormir, où manger, que faire ?

A votre tour, vous souhaitez vous ressourcer dans les Cévennes et assister au brame du cerf ? Vous avez bien raison ! Vous trouverez ci-dessous une sélection de bonnes adresses pour organiser votre séjour. Avant toute chose, notez que le cerf ne brame pas toute l’année, mais seulement de mi-septembre à mi-octobre. A cette période, plusieurs prestataires, ainsi que le Parc national des Cévennes, proposent des sorties « brame du cerf ». Pour des raisons de sécurité, ces sorties ne sont généralement accessibles qu’à partir de 10 ans.

09 sep
Fête et manifestation

LES SORTIES NATURES - BRAME DU CERF

LE BLEYMARDLozère
Locatif

MA P TITE CABANE EN LOZERE

VEBRONLozère
Loisir Sportif

Sentiers Vagabonds

ANDUZEGard
Monuments et Patrimoine culturel

CHATEAU DU PARC NATIONAL DES CEVENNES

FLORACLozère
04 oct
au
06 oct
Fête et manifestation

LES TOQUÉS DU CÈPE - 11ÈME ÉDITION

MENDELozère
Latitude: 44.241337000000
Longitude: 3.577240000000
Comment venir ?
  • Venir à Vébron, c’est un voyage dans le voyage ! En voiture, le GPS indique 2h15 de route depuis Montpellier et 4h depuis Lyon. Mais mieux vaut prévoir un peu de marge… car les routes cévenoles sont si jolies, que vous risquez bien d’avoir envie de faire de nombreuses pauses photos !
  • A votre arrivée à Vébron, garez-vous sur la place du village, puis appelez Christy et Bruno (04 66 44 09 94), qui viendront à votre rencontre et vous conduiront jusqu'à leur petit coin de paradis ! Privilégiez les sacs à dos aux valises à roulettes, car l'accès aux hébergements insolites se fait à pied, sur un petit sentier.