Ski en Lozère | | Tourisme Occitanie
Vous êtes ici

L’hiver autrement
sur le Mont-Lozère

Durée
7
jours
Budget
A partir de 500€ (hébergement 4 pers.)
Caractéristiques
  • Vacances en famille au Mas de la Barque, en Lozère
  • Au cœur des Cévennes, Grand Site Occitanie
  • Destination 100% nature et zen
  • Activités « neige » pour tous les âges
La meilleure période
  • Hiver

Cette année, pour les vacances d’hiver, on n’avait pas envie de faire la queue au télésiège. Ni de passer des heures en voiture. On avait envie de se reposer, de profiter du calme et de la nature. Alors, on a réservé un gîte sur le Mont-Lozère. Lisa et Antoine, nos enfants, étaient un peu sceptiques au départ. « C’est où le Mont-Lozère ? » fut leur première question. Et puis, on leur a dit qu’ils pourraient faire du ski, de la luge, des raquettes. Qu’on visiterait un village de chevaliers et qu’il y aurait du cake à la châtaigne (leur gâteau préféré !). Et c’est ainsi que, par un matin de février, on a bouclé nos ceintures, direction le Mas de la Barque !

de Tourisme Lozère
Recommandé par
Elsa
Village de gîtes du Mas de la Barque à Vialas
Bienvenue chez nous !
Raclette lozérienne
Le festin peut commencer :-)

Notre arrivée au Mas de la Barque

« Là où la route s’arrête ! »

Samedi, premier jour des vacances. Coffre chargé, GPS programmé : en avant ! Les paysages défilent à travers la vitre. Sans cesse renouvelés. A Génolhac, la route devient étroite, sinueuse, et la neige ne tarde pas à faire son apparition. Un vrai décor de contes de fée ! Et c’est dans ce décor qu’on fait la connaissance de « Fageolle », notre gîte, notre nid douillet pour la semaine.

Antoine et Lisa, nos deux adorables chérubins de 7 et 9 ans, jettent leur dévolu sur les chambres en mezzanine, « avec vue sur les étoiles ». On les leur laisse bien volontiers, car la chambre du rez-de-chaussée jouxte le sauna. Un sauna que l’on a bien l’intention de tester ! Mais avant cela, il faut aller chercher du bois pour allumer la cheminée. En raquettes ! Le feu allumé, on dégaine l’appareil à raclette. Le plat hivernal par excellence, encore meilleur avec vue sur les arbres enneigés...

Conseil d'expert

L’hiver, avant de prendre le volant, pensez à consulter l’état des chaussées sur « Info Route 48 », et à prévoir des chaînes. Ce serait dommage de ne pas pouvoir arriver à destination !

EN SAVOIR PLUS

#purenature #ressourcement #masdelabarque

On teste le ski de fond

L’hiver côté nature et air pur !

En choisissant la Lozère pour nos vacances, on voulait profiter du grand air, mais aussi essayer de nouvelles formes de glisse. Car le ski alpin, c’est sympa, mais il n’y a pas que ça dans la vie ! Alors, on se rend à l’accueil du Mas de la Barque et on loue notre première paire de skis de fond. Très vite, on y prend goût : c’est quand même bien chouette de pouvoir glisser sur la neige, en descente... comme en montée !

Etant tous débutants, on opte pour le circuit « Mejarie » et ses 6.4 kilomètres de pistes damées et balisées en bleu. Au milieu des arbres, il n’y a pas un seul bruit. Juste celui de nos skis ! Et croyez-nous, ça fait un bien fou ce silence. Même les enfants ont l’air d’apprécier. Ils ne disent pas un mot… jusqu’à ce que leurs estomacs se rappellent à eux ! Alors, on dégaine la potion magique : le thermos de chocolat chaud !

Infos pratiques

Il n’y a pas de neige durant votre séjour sur le Mont-Lozère ? Pas de panique ! Le village de gîtes du Mas de la Barque est une destination 4 saisons, qui se prête aussi à la randonnée pédestre, au géocaching, au VTT classique ou à assistance électrique. De mars à novembre, des balades à cheval ou à poney sont également proposées. En juillet-août, il est de plus possible de louer un âne, tandis qu’à l’automne, le Mas de la Barque est un point de départ idéal pour essayer de surprendre le brame du cerf… ou cueillir des champignons !

Panorama sur le Mont-Lozère
Un carcan de glace
Pic de Cassini en Lozère
... et soudain, le Cassini !

Sur le toit de la Lozère… ou presque

A nous le Pic de Cassini !

Ce matin, on lance un défi à nos enfants : monter tout en haut du Pic de Cassini, le 2ème sommet de Lozère, avec des raquettes ! Ce qui représente tout de même 250 mètres de dénivelé positif. Gloups ! Pourtant, on ne voit pas les kilomètres passer, ni le dénivelé défiler. Parce que oui, ça monte, mais c’est vraiment trop beau. Il y a des sapins à perte de vue, recouverts d’un manteau blanc. Leurs épines sont figées par la glace. Et puis, soudain, les arbres disparaissent et on voit le triangle qui symbolise le sommet. Ça y est, nous sommes à 1680 mètres d’altitude. Le selfie s’impose ! Au loin, on aperçoit le Canigou, les volcans d’Auvergne et même le Mont Blanc !

C'est les yeux encore brillants qu'on entame la descente vers le Mas de la Barque... et son auberge. Au menu : une bonne assiette d'aligot, spécialité locale tout indiquée pour reprendre des forces. Et pour le dessert, une part de cake à la châtaigne. Miam !

Vaut le détour

Pour les raquetteurs plus expérimentés que nous, il est possible de rejoindre le Chalet de l’Aigle, un refuge « perdu au milieu de nulle part ». C’est dans ce refuge qu’ont été tournées les premières images du documentaire « Nos terres inconnues » de Frédéric Lopez, avec Malik Bentalha. Attention, la prudence doit toujours être de mise : le brouillard ne prévient pas !

Coordonnées GPS : 44.402080, 3.858300

La luge rencontre toujours un franc succès !

Les copains d’abord !

Quand la neige devient un terrain de jeux

Aujourd’hui, c’est repos. Et brunch. Pour cela, on a commandé des croissants à l’Auberge. Et oui, au Mas de la Barque, on est en pleine nature, il n’y a pas de magasins. Alors, il faut passer commande. Mais c’est quand même nettement plus drôle d’aller chercher les croissants à pied plutôt qu’en voiture !

Cap ensuite sur la piste de luge. Antoine et Lisa ont tôt fait de se faire une bande de copains ! Ils enchaînent les courses… puis ils créent un parcours d’obstacles. Et un slalom. Avant de faire une bataille de boules de neige. Une chose est sûre : en pleine nature, les enfants trouvent toujours de quoi s’occuper ! Et ils se dépensent ! Du coup, à 21h, ils dorment à poings fermés... et nous, on a la soirée en amoureux pour profiter du sauna !

Village classé de La Garde-Guérin en hiver
De la neige, partout de la neige
Tour du village de La Garde-Guérin
... et en plein milieu : une tour !

la montagne a une âme

Le Mont-Lozère, ce n'est pas seulement le ski !

Jeudi matin. Cap sur Villefort et son marché. Peu à peu, la neige cède la place aux étals des producteurs locaux. Flânant au gré des allées, on fait le plein de fromage de chèvre, de miel et de truite fumée du Lac de Villefort. Les enfants ne se font pas prier pour goûter à la fouace, une brioche à la fleur d’oranger. Il faut dire que c'est délicieux !

Nous reprenons ensuite de l’altitude, retrouvant avec joie les paysages immaculés. Et au milieu de la neige : un village, sorti tout droit du Moyen-âge. La Garde-Guérin. Protégées contre les bandits par d’épais remparts, de belles demeures de granit s’alignent le long des ruelles pavées. Il y a aussi un four à pain, une église, un lavoir. Et le clou du spectacle : le donjon de 18 mètres. Pas étonnant que La Garde-Guérin soit classée parmi les plus beaux villages de France !

Pour les enfants

L’Association G.A.R.D.E., qui assure la rénovation et la promotion du village de La Garde-Guérin, édite un « Livret d’exploration » destiné aux enfants de 7 à 12 ans. Jeux de piste, devinettes, dessins et mots fléchés sont au programme. Le livret est disponible à la vente au Comptoir de Régordane, dans le centre du village, à un tarif de 3 €.

EN SAVOIR PLUS

Arbres couverts de glace sur le Mont-Lozère
Lozère + hiver
Balade sur le Mont-Lozère en hiver
+ nous = <3

Ce n’est qu’un au revoir

La Lozère nous reverra... bientôt !

On ne va pas vous mentir : au moment de fermer le gîte et d’aller rendre les clés, on se sent tous un peu tristes. On n’a pas envie de quitter, pêle-mêle : la neige, la nature, les raquettes, le feu de bois, les copains, le sauna, l’aligot ! Et puis, il nous reste encore tant à découvrir au Mas de la Barque, à commencer par le ski de randonnée !

Mais, pas le choix, il nous faut bien retourner au travail et à l’école. Alors, pour lutter contre la morosité ambiante, on fait un stock de cake à la châtaigne, pour mettre un peu de « Lozère » dans nos petits-déjeuners. Et on se fait une promesse : celle de revenir l’hiver prochain ! A moins qu’on ne revienne dès l’automne, pour tenter de surprendre le brame du cerf ?

EN VIDéo

L'hiver autrement, en #lozerenaturellement !

Après avoir vu cette vidéo, c’est sûr, vous voudrez venir en Lozère en hiver ! Faire du ski, des raquettes, de la luge. Mais aussi manger de l’aligot, aller voir les bisons et les loups qui s’en donnent à cœur joie dans la neige, ou encore faire une balade avec des chiens de traîneau !

Où dormir, où manger, que faire ?

La question de « Où dormir » ne se pose pas vraiment… Au Mas de la Barque, pardi ! Que vous soyez 2, 4, 6 ou 8 personnes, il y aura un gîte ou un appartement pour vous ! Il y a même un gîte de groupe, qui peut accueillir jusqu'à 28 personnes. Côté restauration et activités, voici quelques recommandations. Testées et approuvées par les enfants et les parents !

À partir de461
1 semaine
Locatif

VILLAGE DE GITES DU MAS DE LA BARQUE 6-8 PERSONNES CONFORT

VIALASLozère
Monuments et Patrimoine culturel

CITÉ MÉDIÉVALE DE LA GARDE-GUERIN

PREVENCHERESLozère
01 oct
Fête et manifestation

MARCHÉ DE VILLEFORT

VILLEFORTLozère
Restaurant

RESTAURANT BALME

VILLEFORTLozère
Monuments et Patrimoine culturel

CHATEAU DE CASTANET

POURCHARESSESLozère
Latitude: 44.385929000000
Longitude: 3.874982000000
Comment venir ?
  • Pour rejoindre le Mas de la Barque, il vous faudra compter environ 2h de route depuis Nîmes, 2h40 depuis Montpellier, 1h15 depuis Alès, 1h30 depuis Mende et 4h45 depuis Toulouse.
  • Deux routes permettent d’accéder au village de gîtes : la D362 (depuis Génolhac) et la D66 (depuis Villefort). Dans un cas comme dans l’autre, ça tourne… mais c’est beau !