La recette de l'aligot

Plat typique de l'Aubrac

Simple purée de pommes de terre rehaussée de tome fraîche de Laguiole, l’aligot est le plat typique de l’Aubrac. Préparé́ à l’origine avec des morceaux de pain et de la tome fraîche, ce plat, dont les origines remontent au XIIe siècle, était servi par les moines de l’Aubrac aux pèlerins qui traversaient ces monts pour se rendre à Saint-Jacques de Compostelle par la via Podiensis. Aujourd’hui préparé avec des pommes de terre, ce plat simple et convivial nécessite un bon coup de main afin de pouvoir le filer en vraies écharpes spectaculaires.

L'aligot traditionnel

La recette

Pour 4 personnes

  • 1,2 kg de pommes de terre bintje
  • 500 g de tome fraîche fermière
  • 200 g de crème fraîche épaisse
  • 2 gousses d’ail
  • Sel, poivre

Éplucher les pommes de terre et les faire cuire avec les gousses d’ail à l’eau salée, comme pour une purée.
Égoutter, enlever les gousses d’ail, et passer les pommes de terre au presse-purée.
Ajouter la crème fraîche, mélanger à la spatule en bois 10 à 15 min. en tenant la purée sur le feu.
Lorsque la crème est fondue, incorporer, hors du feu, la tome fraîche coupée en fines lamelles, en soulevant toute la masse par-dessous. Bien mélanger dans le même sens afin de ne pas rompre le fil, toujours à l’aide de la spatule, et en étirant l’aligot. Faire attention à ne pas dépasser la température de 70°C.
Lorsque l'aligot file, saler et poivrer à votre convenance tout en remuant.
Servir, si vous le souhaitez, avec des morceaux de pain et de la charcuterie de Lacaune.

L'aligot saucisse... un grand classique !