Du Salagou au Cirque de Mourèze | LIAUSSON | Itinéraire
Vous êtes ici

Du Salagou au Cirque de Mourèze

Itinéraire

LIAUSSONHerault
Durée
2 heures 30

A découvrir, des joyaux du département de l’Hérault : le Lac du Salagou au milieu des terres rouges, le chaos de rochers du Cirque de Mourèze et le village-manufacture de Villeneuvette.

Votre itinéraire pas à pas 

1. Le départ s’effectue depuis les hauteurs du lac de Salagou, au niveau du petit village de Liausson. Le village s’est édifié autour d’un ancien château, aujourd’hui l’église du village. Allez sur la placette de l’église et admirez les vues grandioses sur le lac. Vous quittez Liausson pour vous diriger à l’Ouest. A la sortie du village, vos passez devant la fontaine et le lavoir, puis la route descend tout de suite sur environ 2 km. Une fois en bas, les paysages deviennent quelque peu lunaires… La route traverse les terres rouges avec quelques vignes ici ou là. Magnifique. Vous quittez progressivement les rives du lac et suivez la route, en ligne droite et en faux-plat qui rejoint Salasc. 


2. Le village de Salasc est constitué de deux parties distinctes : le petit fort villageois (enceinte fortifiée du XIIIème siècle) contre l’église Saint-Géniès et le faubourg qui s’est développé hors les murs, le long d’une très ancienne route commerciale reliant la plaine héraultaise aux hauts cantons. Le cadre autour de la fontaine de la place du village est bucolique à souhait. Après Salasc, la boucle repart vers Mourèze. Les voiries secondaires empruntées sont toujours calmes. Cette fois-ci, ça monte pas mal durant environ 1,5 km. Les paysages changent et vous vous retrouvez entouré de roches dolomitiques de couleur blanc/gris qui dominent la route. Vous profitez ensuite d’une belle descente qui vous amène à Mourèze. 


3. En arrivant à Mourèze, vous êtes surpris par la vue de l’ancien château fort, perché sur un rocher monumental, qui domine le village et son église du XIIème siècle. Flânez dans le village et à sa sortie, posez le vélo pour emprunter un des courts chemins de randonnée pédestre, notamment au niveau du parc des Courtinals, qui rejoignent le cirque de Mourèze. Vous découvrirez un décor naturel surprenant, fait de gigantesques rochers dolomitiques aux formes étranges. Les roches calcaires sculptées par l'érosion créent un paysage ruiniforme saisissant peuplé de statues de pierre géantes. Après cet incontournable, vous reprenez la route de la Dolomie qui descend et après environ 1 km vous bifurquez sur la gauche sur une toute petite route. Là un joli raidillon vous attend avec des portions à 12%, dans de très beaux paysages de garrigue. Puis vous descendez pour rejoindre la D908. 


4. Au niveau de la D908, nous vous proposons de faire un détour de 2 km aller/retour pour rejoindre Villeneuvette. Soyez vigilant sur cette portion et globalement jusqu’à Clermont-l’Hérault, le trafic est plus dense. En arrivant à Villeneuvette, une porte en forme d’arc est dominée par le message « Honneur au travail »… Vous entrez dans un village-manufacture. Créée en 1673 par un marchand de Clermont-l’Hérault, Villeneuvette reçoit le titre de manufacture royale sous Louis XIV et est entièrement vouée à la fabrication de draps fins de couleurs vives, entre 1720 et 1750. Un jardin à la française orné d'un buffet d'eau est aménagé, marquant un nouvel essor. Au XIXème siècle, reprise par des entrepreneurs languedociens, elle se spécialise dans les draps d'habillement de l'armée. La majeure partie des anciens bâtiments ainsi que le jardin, le grand bassin et la pinède ont été acquis par le Département de l'Hérault en 1989 en vue de leur mise en valeur. Le site est encore une fois magnifique. De Villeneuvette, vous reprenez la D908 qui vous amène après un peu plus de 3 km à Clermont-l’Hérault. 


5. Vous arrivez en descente à Clermont-l’Hérault. La ville actuelle est établie au pied de l’imposant château féodal (vous pouvez le rejoindre en crochet, en empruntant des petites rues pentues puis en haut un chemin caillouteux) et protégée par une enceinte fortifiée. L’église Saint-Paul est construite du XIIIème au XIVème siècle hors les murs date à laquelle les faubourgs se développent sur les berges du Rhônel et le couvent des Dominicains (aujourd’hui Espace des Pénitents) est bâti. A cette époque la tannerie et le travail de la laine constituent, après l’agriculture, les activités principales de Clermont. La création de la Manufacture Royale de Villeneuvette en 1677 entraînera la prospérité des manufacturiers drapiers Clermontais. Au XIXème siècle, l’industrie textile périclite et laisse la place à la viticulture. Faites un détour dans Clermont et une pause agréable dans un des bistrots des Allées Roger Salengro, en bas de la ville, puis revenez sur vos pas pour prendre à la sortie Ouest l’avenue du Lac, route qui rejoint le Salagou. Celle-ci est particulièrement empruntée en saison, soyez prudent. Vous montez assez régulièrement pendant 3 km, puis vous quittez la route du Lac pour prendre à gauche la D56, plus calme, qui rejoint Liausson. Avant le village, vous bénéficiez d’un panorama exceptionnel sur l’ensemble du Lac du Salagou.