Vous êtes ici

Musher d’un jour en Margeride

Durée
0.5
jour
Budget
60€ par ado (12-16 ans), 90€ par adulte
Caractéristiques
  • Des paysages aux airs de Laponie
  • Une prestation personnalisée, en mini-groupe
  • Un musher attentif au bien-être de ses chiens
  • Activité possible aussi sans neige, grâce à la cani-trottinette
La meilleure période
  • Hiver

Chacun a ses rêves d’enfant. Pour nous, c’était de faire un baptême en traineau à chiens pour faire vibrer notre âme d'aventurier. En Lozère, on a exaucé ce vœu. Et plus encore, puisqu’on ne s’est pas contentés d’une balade : on a appris à diriger notre propre traineau ! L'espace de quelques heures, on s'est glissés dans la peau d'un musher du Grand Nord. De quoi faire le plein de liberté et de sensations, dans des paysages qui ne sont pas sans rappeler la Laponie ou le Canada. Viens, on t’emmène avec nous !

de Tourisme Lozère
Recommandé par
Elsa
Baptême en chiens de traineaux
En Lozère, un rêve se réalise
La Lozère sous la neige
La neige, les Bouviers, et nous !

J'irai musher en Laponie

Ou plutôt, en Margeride

Hier, c’est de nuit que nous sommes arrivés à la station des Bouviers, à Saint-Denis-en-Margeride, en Lozère. Notre premier réflexe a donc été de nous réfugier à l’intérieur (et plus précisément dans le sauna, puis devant le poêle !). Alors, forcément, ce matin, nous avons l’impression de découvrir pour la première fois notre chalet en bois, avec son toit recouvert de neige. Bravant le froid, nous nous installons en terrasse, au milieu des arbres, pour déguster notre café… et pour commencer notre acclimatation. Car aujourd’hui, c’est en Laponie que nous avons rendez-vous, pour une leçon pas comme les autres : une initiation à la conduite d’un attelage de chiens de traineaux, aux côtés d’un musher pro !

Coup de coeur

Village de chalets 4 étoiles, La Baraque des Bouviers est un lieu privilégié pour des vacances au grand air, en famille ou entre amis. Quelle que soit la saison, il y a des activités pour tous les goûts : randonnée, VTT électrique, balades à cheval, ski de fond, raquettes, brame du cerf, cueillette de champignons…

En savoir plus

Les chiens de Mathieu
La meute est prête au départ !

Chacun sa route, chacun son chien

Notre guide, c’est Mathieu. La Laponie finlandaise, lui, il la connait. Il y a vécu et c’est là-bas qu’il s’est pris d’amour pour les grands espaces et les chiens. Alors, s’il a choisi la Margeride pour créer son école de sports de traineau, « Evasion Grand Nord », ce n’est certainement pas le fruit du hasard ! Mais plus qu’un long discours, il nous propose de découvrir par nous-mêmes ce qui fait la beauté de la Margeride, et le bonheur de ses chiens Huskies et Alaskans. En fonction de notre personnalité et de nos envies, Mathieu nous attribue entre deux et quatre chiens. Car chaque chien a aussi sa personnalité, tantôt joueuse, tantôt timide ou dynamique. Et pour que notre traineau avance, il est primordial de former une vraie équipe avec nos compagnons à 4 pattes !

Avec un handicap

Parce qu’il souhaite pouvoir partager sa passion avec le plus grand nombre, Mathieu possède le Certificat de Qualification Handisport module A et peut adapter ses activités aux personnes en situation de handicap. Un moment de partage et de tendresse, au plus près des animaux.

En savoir plus

Le traineau s'élance en Lozère
Premiers pas, premières sensations

Premiers pas de musher

Au pays de la Bête du Gévaudan

Quelques caresses et conseils plus tard, il est temps de rejoindre nos traineaux. Sentant le départ proche, les chiens trépignent d’impatience. Leur pelage frémit dans l’expectative des sensations à venir. Un seul geste de Mathieu suffit à les faire s’élancer à travers bois. Aux manettes de nos traineaux, les premiers pas sont hésitants. Peur de tomber ou de sortir du chemin (et de tomber nez à nez avec la Bête du Gévaudan !). Mais très vite, la confiance s’installe. Et il nous revient en tête le dernier conseil de Mathieu : « laissez-vous guider par vos chiens, le reste viendra tout seul ! » Un sourire se dessine sur nos lèvres, et l’aventure peut véritablement commencer. Instinctivement, les chiens passent à la vitesse supérieure. Pour notre plus grand plaisir.

Le saviez-vous ?

La Margeride, et plus largement tout le nord de la Lozère, sont les terres de la tristement célèbre Bête du Gévaudan. Une bête qui a fait une centaine de victimes entre 1764 et 1767, mais dont le profil reste encore mystérieux… donnant du grain à moudre aux apprentis Sherlock Holmes, de France et d’ailleurs !

La nature a revêtu son manteau blanc
Du blanc, partout du blanc
Tracer sa voie, en Lozère
Une voie dans la poudreuse

Sensations garanties !

Tout autour de nous, les épicéas ploient sous la neige. Le chemin lui-même est recouvert d’une bonne épaisseur de poudreuse. Nous ne regrettons pas nos 3 épaisseurs de vêtements… Mais avec leurs pelages épais, les chiens ne ressentent pas le froid mordant de ce jour de février. Au contraire, le froid, ils adorent ça ! Originaires de Sibérie, d’Alaska ou même du Groenland, la neige, c’est leur dada. Alors, ils redoublent d’efforts, nous entrainant dans une course folle. Et cette fois-ci, si les poils se hérissent sur notre corps, ce n’est pas à cause du froid, mais bien de l’adrénaline. Les sensations déferlent, et avec elle l’envie de crier notre joie. « Yahaaaaa ! » Dans cette immensité forestière, seul le bruissement du vent dans les arbres nous répond. Et l’aboiement des chiens.  

Conseil d'expert

Avec environ 76 000 habitants, la Lozère est le Département le moins peuplé de France. Alors, forcément, lorsqu'il s'agit de prendre un grand bol de nature et de se ressourcer dans des paysages sauvages, y a pas mieux !

La Margeride immaculée nous a rendus muets

Le Grand Nord, rien que pour nous

Tout à coup, les chiens ralentissent. Et avant de comprendre ce qu’il se passe, et de reprendre nos marques sur nos traineaux, nous sommes éblouis par un rayon de soleil particulièrement vif. Le couvert des arbres a soudain laissé place à des crêtes dénudées. Et à plus de 1400 mètres d’altitude, le soleil fait briller chaque flocon comme autant de diamants ! Mathieu annonce une pause, et nous laisse savourer en silence le panorama qui s’offre à nous. Un panorama immaculé, qui s’étend au loin jusqu’aux Monts d’Ardèche… qui sont pourtant à près de 100 kilomètres de là ! Nous restons longtemps à admirer ce paysage, jusqu’à ce que la faim se rappelle à nous… et aux chiens ! Et oui, ça creuse le mushing. Direction l'Auberge de la Baraque des Bouviers, avec, dans la bouche, un goût de Laponie et d’aventure.

Vaut le détour

Animaux un jour, animaux toujours ! Cap sur la Réserve des Bisons d’Europe (à 17 kilomètres des Bouviers), pour approcher les plus gros mammifères terrestres d’Europe, en calèche… ou en traineau (mais tiré par des chevaux, cette fois-ci !).

En savoir plus

Les blogueurs ont aimé

Quelle que soit la saison, à condition qu'il ne fasse pas trop chaud, les chiens de Mathieu aiment parcourir les forêts de Margeride. Sandrine et ses enfants, du blog « Voyages et enfants », ont testé le funny kart par une belle journée de printemps. Alors, c'était comment ? « Une expérience incroyable surtout si vos enfants sont dingues de chiens ». Pour découvrir la suite, rendez-vous sur le blog !

Voir le blog

L'automne, vive la cani-trottinette !

Où dormir, où manger, que faire ?

Grâce à nos bonnes adresses, transformez votre escapade « chiens de traineaux » en Margeride en une véritable parenthèse hivernale, au plus près de la nature. Au programme : des soirées au coin du poêle, de bons petits plats et les plus gros mammifères terrestres d'Europe... Bon séjour !

Loisir Sportif

EVASION GRAND NORD

ST PAUL LE FROIDLozère
Loisir Sportif

STATION DE PLEINE NATURE DES BOUVIERS

ST PAUL LE FROIDLozère
Restaurant

BARAQUE DES BOUVIERS

ST DENIS EN MARGERIDELozère
Loisir Sportif

RESERVE DES BISONS D'EUROPE

STE EULALIELozère
Restaurant

MAZIMBERT

GRANDRIEULozère
Latitude: 44.759727000000
Longitude: 3.522139000000
Comment venir ?

Les balades en chiens de traineaux sont proposées par Mathieu au départ de la Station de pleine nature des Bouviers. Pour vous y rendre, quittez l'A75 à la sortie 34, au niveau de Saint-Chély-d'Apcher. Suivez alors la D806 pendant 8 kilomètres, en direction de Saint-Amans. Aux Estrets, bifurquez sur la D7, pour rejoindre Sainte-Eulalie (14 kilomètres). Les Bouviers se situent à environ 2 kilomètres du village de Sainte-Eulalie, en continuant sur la D7 !