Vous êtes ici
SEJLAR0480000130

Chemin de Compostelle : Aumont Aubrac à Conques

02.01.56,MIP.04.03.09.03,MIP.04.03.09.03.01,MIP.04.03.09.03.01.01,MIP.04.03.09.03.01.01.01.01,MIP.04.03.09.03.01.01.01.01.02,MIP.04.03.09.03.01.01.01.02,MIP.04.03.09.03.01.01.01.02.07,MIP.04.03.09.03.01.01.01.03,MIP.04.03.09.03.01.01.01.03.01
Séjours découvertes culturelles
AUMONT AUBRACLozère

On aime

Le pèlerinage de St-Jacques de Compostelle constitue certainement l'une des plus anciennes et des plus authentiques randonnées de tous les temps. La "via Podiensis" conduisait jadis les pèlerins de Notre-Dame du Puy-en-Velay au but ultime : Santiago de Compostela. Le poids autant symbolique qu'historique fait de ce chemin un grand classique. Il débute dans le pays du Gévaudan, puis mène en terres d'Aubrac, poursuit dans la vallée du Lot, avec l'incontournable village de Conques, en direction du sud-ouest et des Pyrénées.

Entre Gévaudan et Rouergue, le cheminement se déroule dans des paysages très contrastés. Sur le plateau de l'Aubrac (plus vieux massif volcanique d'Europe) : pâturages d'altitude offrant des paysages dénudés parsemés de forêts de hêtres entre 1000 et 1400 mètres d'altitude. Prairies d'altitudes à la flore très riche surtout entre mai et début juillet avec quelques espèces endémiques. Dans la vallée du Lot : paysages boisés (hêtres, chênes et châtaigniers). Vers la fin du circuit paysages de bocage et de "Causse" (plateau calcaire).

Les points forts
- le Monastère la Dômerie d'Aubrac bâti pour protéger les pèlerins qui traversaient l'Aubrac
- la vallée du Lot et ses villages
- Conques, véritable merveille romane