ÉGLISE SAINTE-MARIE

MIRANDE , Gers – Patrimoine culturel

À propos

Église datée du XVème siècle, du style gothique méridional, présente un étonnant clocher arche qui servait aussi de tour de guet.
Cette église fut une cathédrale de 1410 à 1413.
Elle est classée Monument Historique depuis 1921.

À l’intérieur vous pouvez admirer des beaux vitraux (XIXème), dont celui à la chapelle du Purgatoire qui date de l’origine de l’église et qui présente le patron de l’Astarac – St Michel, terrassant le dragon d’Apocalypse.

Dans la chapelle du St Sacrement (à droite de l’autel principal) tableau représentant l’Assomption de la Vierge peint en 1680 par Antoine COYPEL, peintre de Louis XIV.
Ce tableau est assemblé avec l’ancien maître autel de l’abbaye de Berdoues, qui était l’abbaye fondatrice de la bastide de Mirande.
Le vitrail dans cette chapelle représente le jour de Pentecôte – la descente du St Esprit sur les apôtres et la Vierge Marie au Cénacle, après la mort du Christ.

Le chemin de croix est signé par Louis Boulanger, un ami de Victor Hugo.

Au dessus de l’entré principale, datant du XIXème siècle, l’orgue Magen composée de 36 tuyaux, avec sa tribune du style troubadour (néo-gothique).

Description : Église datée du XVème siècle, du style gothique méridional, présente un étonnant clocher arche qui servait aussi de tour de guet.
Cette église fut une cathédrale de 1410 à 1413.
Elle est classée Monument Historique depuis 1921.

À l’intérieur vous pouvez admirer des beaux vitraux (XIXème), dont celui à la chapelle du Purgatoire qui date de l’origine de l’église et qui présente le patron de l’Astarac – St Michel, terrassant le dragon d’Apocalypse.

Dans la chapelle du St Sacrement (à droite de l’autel principal) tableau représentant l’Assomption de la Vierge peint en 1680 par Antoine COYPEL, peintre de Louis XIV.
Ce tableau est assemblé avec l’ancien maître autel de l’abbaye de Berdoues, qui était l’abbaye fondatrice de la bastide de Mirande.
Le vitrail dans cette chapelle représente le jour de Pentecôte – la descente du St Esprit sur les apôtres et la Vierge Marie au Cénacle, après la mort du Christ.

Le chemin de croix est signé par Louis Boulanger, un ami de Victor Hugo.

Au dessus de l’entré principale, datant du XIXème siècle, l’orgue Magen composée de 36 tuyaux, avec sa tribune du style troubadour (néo-gothique).


Prestations

Services

  • Informations touristiques
  • Information

Allez-y en liO Car ou bus urbains

A moins de 20 mn à pieds de l’arrêt MIRANDE – Fessenheim !
Cet arrêt est situé sur les lignes : AUCH – TARBES (931)

Environ 14 min (1234 m).

Calculateur d’itinéraire

Localisation

Donnée gérée par le Réseau d’Information Touristique du Gers, merci de vous connecter à votre espace Services ou à votre espace Propriétaires (hébergement labellisé) pour toute mise à jour en ligne (photos, descriptifs, tarifs…) ou de contacter le CDT Destination Gers – centredoc@tourisme-gers.com