Antique et médiéval, le centre historique de Narbonne dévoilé par ses monuments

Narbonne monumentale

Narbonne monumentale, ADT Aude C.Deschamps

Expérience Aude, Narbonne

Budget

Le Pass Monumentale Narbonne : 10€

Caractéristiques

  • Un Grand Site d'Occitanie
  • Peinture, sculpture, architecture ... et poésie
  • De l'Antiquité à Charles Trenet

La meilleure période

Printemps et Automne

Durée

1 jour

Narbonne, une ville souvent aperçue depuis l’autoroute et où j'ai enfin pris le temps de m'arrêter. J’ai été surpris et conquis…

Laissez-moi vous guider à travers cette ville et son histoire, pour laquelle j'ai eu un vrai coup de coeur. Ses monuments sont parfois surprenants, toujours impressionnants !

Marc

Recommandé par Marc

Tourisme Aude Pays Cathare

Entre Moyen-Âge...

Le centre-ville est resserré autour de ces principaux monuments. On démarre la balade sur une place dominée par un monument impressionnant. C’est l’Hôtel de Ville qui était autrefois le Palais des Archevêques. Une gigantesque façade, palais et forteresse médiévale à la fois, avec sur la gauche une grande tour carrée, le Donjon Gilles Aycelin.

... et Empire Romain

Au centre de la place, j’aperçois dans une sorte de fosse un vestige de la Via Domitia, la fameuse voie romaine qui reliait l’Italie à l’Espagne. Petit moment d’émotion devant ce lointain ancêtre de l’autoroute A9 qui laisse apparaître d’antiques rainures creusées par les chars : plus de 21 siècles d'Histoire me contemplent !

Via Domitia

Via Domitia, OT Narbonne S. Wargnier

Palais des Archevêques

Palais des Archevêques, A Narbonne © ADT Aude / C.Deschamps

Infos pratiques

Le pass Monumentale Narbonne

En vente dans les musées ou à la boutique du Palais des Archevêques. Il donne accès à tous les sites et musées de la ville, et inclut une visite commentée selon programmation. Son prix : 10€ et 6€ pour les étudiants et enfants de + de 10 ans - Valable 1 an. Pourquoi s’en passer ?

Le pass

Vertige médiéval

J'entre dans ce vénérable Palais des Archevêques. Je dois dire qu'on se sent tout petit devant le gigantisme de la forteresse. A gauche, je rejoins la boutique, où j’achète mon Pass.

Première étape de ma visite, je décide de faire l'ascension du donjon Gilles Aycelin. Pas d’ascenseur bien-sûr, et beaucoup de marches que je vous laisserai le soin de compter quand vous ferez la balade…
Ca grimpe, mais je suis récompensé par la vue au sommet qui est époustouflante !

De là-haut, on domine toute la ville et ses environs, la vue est plongeante sur la place devant le palais, la Via Domitia, le cloître de la cathédrale toute proche, et ses tourelles, arc-boutants et pinacles prennent une toute autre dimension !

La vue depuis le Donjon

La vue depuis le Donjon, ADT Aude C.Deschamps

Un voyage artistique

J’enchaîne avec le Palais-Musée des Archevêques et son parcours d’Art du Palais Neuf. Les salles sont richement décorées, plafonds peints, boiseries, stucs, qui abritent de magnifiques collections de peintures et de faïences dans ses nombreuses salles. Au milieu des oeuvres du 16e au 18e siècle des écoles flamandes ou italiennes, la déambulation est agréable.

Les salles orientalistes sont surprenantes avec leur décor imitant l'intérieur d'une mosquée. Insolite !

Je ne pensais pas trouver à Narbonne un musée aussi riche ! Un vrai petit Louvre !

Salle orientaliste Musée de Narbonne

Salle du palais Musée des Archevêques avec mosaïque romaine, OT Narbonne B.Delmas

Salle du palais Musée des Archevêques avec mosaïque romaine

Salle du palais Musée des Archevêques avec mosaïque romaine, OT Narbonne B.Delmas

Conseil d'expert

N’hésitez pas à déambuler dans la cour d’Honneur et le Passage de l’Ancre pour vous immerger au cœur du Moyen-Age.

Une gigantesque cathédrale...

On  accède à la cathédrale Saint Just et Saint Pasteur par le cloître ou par l’entrée principale qui se trouve rue Armand Gauthier.

Wouah ! Je suis époustouflé par la hauteur du monument, accentuée par l’impossibilité à prendre du recul car la cathédrale est insérée au coeur du palais ! Cette sensation de hauteur n'est d'ailleurs pas qu'une impression car la cathédrale Saint-Just est en fait la quatrième plus haute de France avec ses 41 mètres sous voûte !

...inachevée !

La cathédrale est immense, mais inachevée ! Elle ne possède pas de nef, seul le chœur est en place. Pour la terminer il aurait fallu détruire une partie des remparts de la ville, encore forts utiles en ces temps médiévaux troublés ! Elle dispose en revanche de très belles orgues du XVIIIe siècle. A l’étage, on découvrira la Salle du trésor et sa particularité acoustique à expérimenter : chuchotez d'un côté de la pièce, on vous entendra très distinctement à l'autre extrémité !

La nef de la cathédrale de Narbonne

La nef de la cathédrale de Narbonne, OT Narbonne C.Delmas

Le saviez-vous ?

C’est une « guéguerre » entre les Consuls de Narbonne et l'Archevêque qui entrava l’achèvement de la cathédrale. Il y eut même un procès entre les 2 parties ! Puis la Guerre de Cent Ans empêcha la reprise de la construction car les remparts étaient nécessaires.

6 pieds sous terre

En sortant de la cathédrale, je quitte le Moyen-Âge et je remonte le temps pour rejoindre l'Antiquité.

Il faut emprunter la rue Rouget de l’Isle pour accéder à l’Horreum. Au rez-de-chaussée, une série de panneaux et de maquettes ludiques m’accueillent, expliquant ce que je vais voir dans ce monument pas comme les autres. Après avoir descendu une volée de marches je découvre ces étonnantes galeries souterraines. Dans la pénombre, les jeux de lumières d'une galerie à l'autre créent une ambiance très particulière, hors du temps...

Un marché antique !

Il ne s’agit pas de catacombes mais d'un entrepôt qui devait desservir le marché antique. Ce lieu insolite témoigne du savoir-faire architectural des romains. A savoir : Les galeries n’ont été que partiellement dégagées. On n’en connaît pas exactement l’ampleur. L'Horreum au complet doit donc être gigantesque.

L'Horreum romain

L'Horreum romain, OT Narbonne C.Delmas

Pour les enfants

Ça plaira aux enfants ! Dans les galeries, vous découvrirez une petite reconstitution d’une partie du marché romain. On entend même les bruits des passants, des vendeurs, reconstitués pour rendre l'ambiance de l'époque. On s'y croirait !

La maison de Charles Trenet

Chez le fou chantant

Je termine ma balade narbonnaise par la découverte de la maison natale d’un des plus célèbres chanteurs et poètes français : Charles Trenet  .

Pour cela, il faut se rendre sur la rive droite du Canal de la Robine qui traverse le centre historique, et au niveau de la Médiathèque ultra-moderne et de la grande fresque représentant le Fou Chantant, passer sous le pont de chemin de fer.

C’est dans une jolie maison aux volets verts et au numéro 13 de l'avenue Charles Trenet qu’est né le célèbre chanteur-poète le 18 mai 1913. On rentre dans son univers car c’est à Narbonne qu’il est souvent venu se ressourcer et trouver son inspiration. Souvenirs d'enfance,  documents d’archives et lieux interactifs se succèdent dans la maison qui est restée telle que Charles Trenet l'a connue.

Si vous voulez  pousser la chansonnette, et entonner "Douce France" : c’est ici !!

Charles Trenet

Charles Trenet, OT Narbonne B.Delmas

Devant la maison de Charles Trenet

Devant la maison de Charles Trenet, OT Narbonne B.Delmas

Infos pratiques

Attention !
Du 1er octobre au 31 mai : les musées sont fermés le mardi.

Comment venir ?

Narbonne est très facile d'accès.

  • En voiture : Par l’A9 sortie 37 (Narbonne Est-Les Plages) ou sortie 38 (Narbonne Sud). Comptez 1h45 depuis Toulouse et 1h15 depuis Montpellier.

  • En train : à 1h30 de Toulouse et 45 minutes de Montpellier.
    La gare de Narbonne se trouve à proximité immédiate du centre historique (10 minutes de marche jusqu'à la cathédrale).

Votre itinéraire avec Rome to Rio