Roadtrip épicurien en Vallée du Lot, au cœur de la Lozère Belles pierres et gourmandises

Visite de La Canourgue en Lozère

Visite de La Canourgue en Lozère, Lezbroz - Teddy Verneuil

Ensemble fortifié du Villard en Vallée du Lot

Ensemble fortifié du Villard en Vallée du Lot, Lezbroz - Teddy Verneuil

Expérience Lozère, road-trip vallée du Lot - La Canourgue

Budget

A partir de 75€

Caractéristiques

  • 45 km de roadtrip dans la haute Vallée du Lot, en Lozère
  • Des dizaines de châteaux et villages à explorer
    … et autant de spécialités à déguster
  • Bonus : détente au spa thermal Aqua Calida

La meilleure période

Printemps, Eté, et Automne

Durée

1 jour

Le saviez-vous ? Après la Marne, le Lot est la plus longue rivière située entièrement dans l’Hexagone. Et il prend sa source non pas dans le département du même nom, mais en Lozère, sur le versant sud de la montagne du Goulet ! Ne nous remerciez pas pour le petit cours d’hydrographie, c’est gratuit 🙂 Et rassurez-vous, le cours s’arrête ici. Enfin, pas le cours de la rivière ! Car c’est bien lui que l’on a remonté pendant une journée. De La Canourgue à Mende, sur une quarantaine de kilomètres, on a suivi ses méandres, on a côtoyé ses habitants, on a goûté à ses spécialités. Et, surtout, on a arpenté ses villages plein de charme et admiré ses châteaux baignés d’histoire. La balade vous tente ? Ça tombe bien, il reste des places dans notre voiture bien-aimée. Vous venez ?

Elsa

Recommandé par Elsa

de Tourisme Lozère

9h /// La Canourgue

Petite Venise lozérienne &  itinéraire bis

Samedi matin. A l’heure où blanchit la campagne, comme dirait Victor Hugo, nous faisons nos premiers pas à La Canourgue. Le village n’est pas à proprement parler bâti le long du Lot, mais au fil de l’Urugne – un affluent du Lot. Aïe, première entorse à notre programme. Mais La Canourgue en vaut largement le (petit) détour. Nous y découvrons un dédale de ruelles moyenâgeuses, étroites, tortueuses. Nous nous frayons un passage sous les porches. Nous laissons notre instinct nous guider, et il fait plutôt bien les choses !

Tour à tour, voici une maison à pans de bois (on se croirait en Alsace !). Puis voilà un moulin du XVème siècle. Une collégiale. Et la Tour de l’Horloge, avec sa girouette ! Mais surtout, partout, des fontaines, des canaux, des ponts. Bref, de l’eau ! Une chose est sûre : La Canourgue n’a pas volé son titre de « petite Venise lozérienne » !

... en châteaux !

Château à La Canourgue, Lezbroz - Teddy Verneuil

De canaux

La Canourge, petite Venise lozérienne, Lezbroz - Teddy Verneuil

Nos adresses gourmandes

Mais La Canourgue est-elle aussi gourmande qu’on le dit ? Vu l’heure, on décide d’un commun accord de faire l’impasse sur la pouteille (la spécialité locale à base de pieds de porc, de bœuf, de pommes de terre et de vin rouge)… Mais on fait le plein de produits locaux pour le pique-nique : miam la saucisse sèche et les rillettes de Patrick Clavel ! Et le bon pain de la boulangerie Soulatges ! Pour faire patienter nos estomacs, mis en appétit par tant de délices, on se dirige ensuite vers le hameau voisin de Banassac. Là, dans une ancienne école, on se trouve projetés dans l’univers de « Charlie et la chocolaterie ». Des barres cacaotées, des pâtes à tartiner (il y en a 32, on les a comptées !) et autres orangettes à perte de vue. Aurait-on trouvé le paradis en franchissant les portes de la chocolaterie Malakoff ?

Elle est pas belle, la vie ?

Chocolat Malakoff, made in Lozère, Pixabay

Découvertes enrichissantes

Et conviviales

Et c’est grâce à une visite guidée de 45 minutes à travers les saveurs chocolatées que l’on découvre les secrets de fabrication des chocolats et pâtes à tartiner Malakoff. De la fonte des pistols de chocolat aux variations de températures de celui-ci, Romain nous fait part de son savoir-faire. Puis c’est l’heure de la dégustation : autour d’une tablée sur la terrasse qu’offre la chocolaterie, on partage tous ensemble une fondue au chocolat et ses accompagnements. Chamallows, fruits… on trempe tour à tour nos gourmandises dans le chocolat fondu qui embaume. Quelle délicieuse et conviviale mise en bouche pour la journée qui nous attend !

Bon Plan

Les truffes, vous les préférez en omelette plutôt qu’au chocolat ? Alors, ce qui suit devrait vous plaire… Chaque année, le premier dimanche de février, La Canourgue vit au rythme de la « Fête de la truffe ». Ateliers culinaires, marché de producteurs et dégustations sont au programme.

11h /// Ribambelle de châteaux

Saint-Saturnin, Montjézieu, Le Villard & autres réjouissances

Notre panier pique-nique bien rempli, notre roadtrip peut véritablement commencer. Notre première étape nous conduit au Château de Saint-Saturnin, tout en tourelles et chapeaux pointus. Un vrai décor de contes de fées ! Vient ensuite le Château de Montjézieu, bien plus massif que son voisin et parsemé de meurtrières. On oublie les fées pour plonger dans l’histoire mouvementée du Gévaudan, entre Guerres de Religions et Guerre de Cent Ans.

Poursuivant vers l’est, on aperçoit le Château de Salelles, avant s’arrêter au Villard. Point de château ici, mais un ensemble fortifié de toute beauté. C’est par une porte monumentale que l’on franchit les remparts. A l’abri des hauts murs, on découvre une petite église et des maisons restaurées avec goût. On apprend que des concerts ont lieu ici, l’été. Il nous faudra revenir ! En attendant, sur la Place du Foirail, on déclare le festin ouvert. Une chose est sûre : en Lozère, on ne mourra pas de faim !

Montjézieu, les yeux dans les yeux

Château de Montjézieu en Lozère, Studionature.com

Au Villard, un bond dans l'histoire

Pause photo à l'Ensemble médiéval du Villard, Lezbroz - Teddy Verneuil

Conseil d'expert

L'ensemble du Villard est en accès libre, tout au long de l'année. Les autres châteaux cités sont privés. Les propriétaires du château de Saint-Saturnin proposent des visites guidées durant l'été.

Vous êtes passionnés d’histoire ou d’architecture, et vous souhaitez tout savoir et tout comprendre sur la Vallée du Lot ? Le Pays d’Art et d’Histoire « Mende et Lot en Gévaudan » saura rassasier votre soif de connaissances lors d’une visite guidée !

14h /// Chanac

Tour classée & détour brassicole

Notre GPS est formel : Chanac se trouve sur notre droite. Et c’est pourtant à gauche que l’on se dirige. La faute à un habitant du Villard, qui nous a soufflé à l’oreille, l’adresse « du meilleur brasseur de la Vallée du Lot ». Rien que ça ! C’est ainsi que l’on rencontre Pierre, dans sa brasserie « La Bèstia ». Roadtrip oblige, la dégustation devra attendre. Mais si vous avez besoin d’experts ès-houblon ou -Bête du Gévaudan, pensez à nous… ou à Pierre !

Laissant notre brasseur à ses tireuses, nous traversons le Lot pour enfin rejoindre Chanac. Le village est tout en pente. Nos mollets sont mis à contribution pour venir à bout de la Rue du Planaguet, alors on s’octroie une pause sur la Place du Plô – comprenez #theplacetobe ! Derniers efforts, et nous arrivons au pied de la Tour de Chanac, vestige inscrit aux Monuments historiques d’un château féodal. De là s’ouvre une vue à 360 degrés sur la Vallée du Lot. Une chose est sûre : ce panorama, on l’a bien mérité !

#theplacetobe

Festival Détours du Monde à Chanac en Lozère, Elsa Guérin

Allons faire un tour... à Chanac !

Tour médiévale de Chanac, Lezbroz - Teddy Verneuil

Coup de coeur

Envie de cocher une case de votre bucket list ? Goûtez aux joies de la montgolfière ! En silence, au petit matin, vous vous élèverez dans l’atmosphère, jusqu’à côtoyer les oiseaux. Avec, sous vos yeux, une vue imprenable sur la Vallée du Lot et ses voisins, les Grands Causses.

En savoir plus

15h30 /// Sur les hauteurs de Balsièges

Lion de roche & chapelle troglodytique

Esclanèdes, Cultures, Barjac : la route sinue au fil des méandres du Lot. Face à nous apparaît soudain Balsièges et son célèbre « lion ». Oui, vous avez bien lu. Un lion de plusieurs tonnes a pris ses quartiers sur les hauteurs du village ! Un lion de roche ! Pour aller saluer le Roi des animaux, un sentier part du village. Mais il grimpe sec ! Laissant cette rando aux sportifs, on opte pour une balade digestive moins relevée. C’est donc en voiture qu’on prend de la hauteur.

Direction Changefège, concentré d’architecture de la Vallée du Lot. On y trouve les fameuses toitures à la Philibert Delorme, qui ressemblent à des coques de bateaux. Mais aussi une aire de battage, un four à pain, une fontaine ! En contrebas du village, un chemin arboré nous conduit à la Chapelle Saint-Chaouzou, aménagée dans une grotte et dédiée à Saint-Joseph. Puis à un ermitage daté de 1656, également troglodytique. Une chose est sûre : en Vallée du Lot, there is a lot to discover 🙂

Plutôt ermite

Ermitage Saint-Chaouzou en Lozère, Elsa Guérin

... ou explorateur ?

Randonnée en Vallée du Lot, près de Mende, Elsa Guérin

Infos pratiques

La balade de la Chapelle Saint-Chaouzou part du parking situé 800 mètres avant le village de Changefège. Comptez 2h30 heures A/R. Attention, si l'essentiel de cette balade s'effectue sur un chemin large, avec peu de dénivelé, les 300 derniers mètres, donnant accès à la chapelle et à l'ermitage, se font par un sentier étroit et escarpé.

GPS parking : 44.501753, 3.452975

Le Pont Notre-Dame, c'est le pompon !

Pont Notre-Dame à Mende, Wikimedia Commons

18h30 /// Mende

Magistrale cathédrale & apéro avec vue

Plus que quelques kilomètres et nous faisons notre entrée à Mende, plus grande ville de Lozère. Notre premier regard est pour la cathédrale. Il faut dire qu’elle en jette, la cathédrale ! Erigée sur les ordres du Pape Urbain V, originaire de la région, elle culmine à 84 mètres du sol, au clocher de l’évêque. Et on apprend même qu’elle abrita au XVIème siècle la plus grosse cloche de la Chrétienté, qui devait peser environ 10 tonnes. Gloups ! Pour nous remettre de nos émotions, on traverse le centre médiéval et ses ruelles empierrées. On s’étonne devant les trompe-l’œil, on glousse dans la Rue de la Jarretière, on s’émerveille devant la Tour des Pénitents. Puis on rejoint les berges du Lot. Le Lot, qui a guidé notre itinérance et qui est ici enjambé par un splendide pont, le Pont Notre-Dame. Le Lot, auquel on fait nos adieux, entre deux gorgées de bière rousse IPA. Le Lot, que l’on photographie une dernière fois. Ou pas. Car une chose est sûre : on reviendra !

Vaut le détour

Pour finir votre roadtrip en douceur, cap sur la station thermale « Aqua Calida » (réouverture après travaux au printemps 2020). Située à Bagnols-les-Bains, cette station exploite des eaux jaillissant à 41 degrés, dont les bienfaits étaient déjà connus à l’époque romaine !

En savoir plus

Les blogueurs ont aimé

Teddy est photographe, Thomas est vidéaste. Mais ils ont plusieurs points communs : ils sont frères ; leurs prénoms commencent par la lettre « T » ; et ils sont très talentueux ! Foncez admirer les photos qu’ils ont prises lors de leur séjour en Lozère, et notamment leurs superbes clichés de La Canourgue, du Villard et de Chanac.

Voir le blog

Petite pause contemplative...

Les Lez Broz en Lozère, Lezbroz - Teddy Verneuil

Comment venir ?

En voiture, à moto ou en camping-car, la Vallée du Lot est facilement accessible depuis l’autoroute A75. Pour rejoindre le point de départ de ce roadtrip, quittez l’autoroute par la sortie 40.

De là, il ne vous faudra pas plus de 5 minutes pour gagner La Canourgue, en suivant la D998 !

Pour la suite de l’itinéraire, empruntez la D809 en direction de Marvejols sur 13 kilomètres, avant de bifurquer sur la N88 qui vous conduira jusqu’à Mende. L’itinéraire complet fait 45 kilomètres.