Itinérance douce entre Lot, Aveyron et Lozère

Road-trip itinérance douce - 46,12 et 48

Road-trip itinérance douce - 46,12 et 48, P.Thébault / CRT Occitanie

Road-trip itinerance douce 46,12 et 48

De Vallée du Célé à Parc National des Cévennes

Caractéristiques

  • 1 Parc labellisé GéoParc Unesco : Parc naturel régional des Causses du Quercy
  • 1 Parc national : Parc national des Cévennes
  • 2 Plus Beaux Villages de France : Saint-Cirq-Lapopie, Najac.

5 jours

286 km

Au rythme lent et paisible de l’eau et de la terre, une découverte des paysages de vallées, gorges et plateaux entre les départements du Lot, de l'Aveyron et de la Lozère. Le plaisir des choses simples et vraies.

Sauliac-sur-Célé Jour 1/5

Sauliac-sur-Célé

Sauliac-sur-Célé

Matin : départ au lever du jour pour un parcours pêche, accompagné d’un guide dans l'intimiste vallée du Célé. Ce parcours No Kill au long du Célé permet une approche en douceur de ce sport. On y pêche surtout des carnassiers comme le brochet, la perche, la truite.

Après-midi : visite de l'Ecomusée départemental de Cuzals, à la découverte des métiers d’autrefois dans la campagne quercynoise. Une parenthèse hors du temps, encyclopédie vivante des cultures et des savoir-faire de la vie dans le Quercy du XIXème siècle.

Nuit : à Sauliac-sur-Célé

 

  • A noter : pour tenir le rythme, il faut se restaurer mais pas avec n’importe quoi. Le célèbre fromage de Rocamadour saura vous apporter à la fois sa douceur et sa force pour poursuivre votre périple.
Sauliac-sur-Célé Carte

Cabrerets Jour 2/5

11 mn 8,3 km

Canoë en vallée du Célé

Canoë en vallée du Célé @ C. Seguy

Matin : visite de la Grotte du Pech Merle.
Le Lot a aussi son Lascaux ! Peintures et gravures préhistoriques de plus de 29 000 ans se succèdent au fils d’un parcours riche et varié à la découverte du monde souterrain. Mammouths, chevaux, bisons, signes, traces de pas mains et silhouettes humaines reprennent vie dans ce lieu époustouflant !

Après-midi :  départ pour une balade en canoë sur la rivière Célé où l’on se laisse porter par le courant. Une rivière préservée, une faune riche, des paysages sauvages et secrets. Amateurs de sensations douces, le canoë est un moyen de locomotion idéal pour contempler !

Nuit : à Cabrerets.

 

  • A noter : coup d’œil rapide sur le village de Saint-Cirq-Lapopie. Perché sur une falaise surplombant un méandre du Lot, le village est un chef-d’œuvre de l’époque médiévale.
De Sauliac vers Cabrerets

Villefranche-de-Rouergue et Najac Jour 3/5

1 h 14 67 km

Najac

Najac

Matin : visite de Villefranche-de-Rouergue, où le centre ancien de la bastide laisse découvrir la place Notre Dame et ses couverts, la collégiale et son puissant clocher-porche, les ruelles médiévales ainsi que les maisons des riches marchands dont les portes et tours du XVe siècle symbolisent la position sociale de ses habitants.

Après-midi : visite de Najac et de sa forteresse royale. Son patrimoine architectural et son environnement naturel ont permis à cette bastide du Rouergue d'être classée parmi les "Plus Beaux Villages de France", de se prévaloir du label "Pays d'Art et d'Histoire" et du label "Grands Sites d'Occitanie - Bastides et Gorges de l'Aveyron".

Nuit : à Najac.

 

  • A noter : lorsque vous quitterez Najac pour la prochaine étape en Lozère, ne passez pas à côté de Rodez et du célèbre musée Soulages. Le musée croise l’histoire de Pierre Soulages avec les différentes manifestations de sa création que sont les peintures sur papier et sur toile, l’œuvre imprimée et les vitraux.
De Cabrerets vers Najac

Gorges du Tarn et Cévennes Jour 4/5

3h16 185 km

Bateliers des gorges du Tarn

Bateliers des gorges du Tarn

Matin : de La Malène au cirque des Baumes, embarquez avec les bateliers des Gorges du Tarn, à bord d’une barque traditionnelle qui servait autrefois à se déplacer d'un village à l'autre et à transporter les marchandises. Vous découvrirez les impressionnantes parois de calcaire des Gorges du Tarn comme vous ne les avez jamais vues !

Après-midi : balade avec un âne à la Ferme des Cévennes près de Florac, sur une partie du mythique chemin de Stevenson. Vous découvrirez les joies d’une balade avec un âne, véritable médiateur avec la nature environnante. Quelques péripéties ne manqueront pas de venir pimenter le tout : il faut dire que les ânes rivalisent d’imagination lorsqu’il s’agit de manger un bout en cours de rando !

Nuit : à Cocurès.

 

  • A noter : à Florac s’est établi le plus ancien tailleur de jeans français. Créé en 1892 par Célestin Tuffery, cet atelier bénéficie du regain du « made in France » mais surtout de l’innovation permanente de l’Atelier Tuffery ! Il est désormais possible de découvrir les coulisses de la confection des jeans, qui sont livrés dans 28 pays.
De Najac vers Cocures

Mont Lozère et parc National des Cévennes Jour 5/5

21 mn 14,5 km

cham-des-bondons

cham-des-bondons

Matin : randonnée autour des puechs des bondons. Ce site insolite s’apprécie sous une multitude de perspectives. Vous vous amuserez à immortaliser ses 2 puechs (collines arrondies) que la légende attribue à Gargantua. Ou les 154 menhirs qui sont dissimulés sur ce petit morceau de Mont-Lozère (ce qui en fait la 2ème concentration en mégalithes de France, après Carnac en Bretagne).

Après-midi : balade sur le sentier de la Châtaigneraie. Près de Ventalon en Cévennes, un nouveau sentier de découverte d’1h30, juste en dessous du Relais de l’Espinas. Au long des 880 m de chemin, vous vous arrêterez toutes les 10 mn pour découvrir la castanéiculture : la culture de la châtaigne, pratique ancestrale introduite par les Romains.

Nuit : à Pont-de-Montvert.

 

  • A noter : la Châtaigne des Cévennes a obtenu son Appellation d’Origine Contrôlée ! Une reconnaissance bien méritée, après 16 ans de démarches pour les producteurs de 208 communes réparties sur 5 départements.
De Cocures vers le relais de Lespinas