Le Canal des Deux Mers à vélo, de la Garonne à la Méditerranée

Canal des Deux Mers à vélo
Canal des deux mers

Canal des deux mers, hautegaronnetourisme

Expérience Tarn-et-Garonne, Canal des Deux Mers à vélo

Budget

A partir de 15 € pour manger - A partir de 50 € pour la nuit - Location de vélos à partir de 20 € par jour
 

Caractéristiques

Découverte du Canal du Midi, classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO
Un itinéraire de 320 km accessible à tous
Itinérance douce et voyage éco-responsable

La meilleure période

Printemps et Automne

Durée

5 Jours

Le Canal des Deux Mers à vélo, de l’Atlantique à la Méditerranée, est une expérience à vivre incontournable. Il incarne à lui seul un patrimoine naturel vivant, qui nous plonge dans une atmosphère bucolique, en pédalant sous des platanes centenaires.  Au fil du parcours, c’est une invitation à rencontrer les locaux, de maisons éclusières en ports fluviaux et à s’essayer à l’art de vivre façon Sud-Ouest. Suivez-nous dans cette aventure 100% Occitanie qui vous fera traverser le Tarn-et-Garonne, la Haute-Garonne, l’Aude et l’Hérault. 

Tampon logo Fabuleux Voyages
Vignes de l'Aude

Canal des deux mers, ADT hérault - christel gauthier

Une aventure au fil de l'eau de 320 kilomètres

Cet itinéraire emprunte une vélo voie verte sécurisée, signalisée et aménagée de Montech au Seuil de Naurouze. Ensuite, les chemins de halage, bien que non bitumés, sont toujours praticables pour vous emmener jusqu'à la Méditerranée alors, faîtes comme nous,  privilégiez un VTC ou un VTT pour faire la totalité de ce parcours et vous affranchir des quelques surprises (racines d'arbres par exemples) rencontrées le long du Canal du Midi.

Le Canal de Montech

Une étape bucolique entre  le Canal des Deux Mers et la cité d'Ingres 

Au départ de Montech, on commence en douceur avec ce tronçon de 10 kilomètres verdoyant et calme, où le temps semble s’être arrêté. Le paisible canal à gauche, et les vergers et champs de blé à droite, où l’on devine les pommes et les pêches à travers les feuilles des arbres fruitiers. L’arrivée à Montauban se fait bucolique avec le charmant Port Canal et ses bateaux amarrés. Il n’y a plus qu’à prendre la nouvelle piste cyclable qui relie le Port Canal au centre ville de Montauban en longeant le Tarn. Une vue imprenable sur la ville et le Musée Ingres – Bourdelle s’offre à nous, on découvre pourquoi c’est une ville dite « rose ».

Port de Montauban

Port Canal de Montauban, Joël Damase / ADT 82

Etape gourmande à Montech

Sur la route des fabuleux voyages en Occitanie

Le Canal des Deux Mers traverse Montech, à quelques encâblures de Montauban : découvrez au bord de l'eau le Bistrot Constant et quelques perles de la gastronomie tarn-et-garonnaise, généreuse et inventive, qui participe à l'attrait de l'Occitanie.

Montauban

L'autre ville rose d'Occitanie

Une fois arrivé dans la ville haute, le mieux est de laisser son vélo près de l’église St-Jacques pour arpenter le cœur historique à pied, entre œuvres de Street-Art et sublimes façades en briques des nombreux hôtels particuliers de la ville.

Les enfants célèbres de Montauban sont ici bien représentés : au Musée Ingres – Bourdelle (ancien palais épiscopal), au détour d’une place avec les statues de Bourdelle ou sur une fresque au théâtre Olympe de Gouges qui honore cette féministe engagée…

Vous voulez vous imprégner de l'ambiance chaleureuse de la ville : le must est de s’installer à l'une des terrasses de la superbe place nationale, joyau de la ville, et d'y admirer ses arcades.

Mince, il est déjà l'heure de repartir pour la suite de notre périple... On enfourche son vélo, on regagne Montech et, en suivant cette-fois-ci le canal des Deux-Mers, on file sur Toulouse (60 kilomètres) en 4 heures, grand maximum). Quelle sympathique mise en jambe ! 

Montauban

Montauban, Joël Damase / ADT 82

insolite

Goûtez les bonbons flingueurs !

Le personnage de Lino Ventura dans le film culte « Les tontons flingueurs » disait à juste titre « Il ne faudrait jamais quitter Montauban ». Alors rendez-vous chez l’excellent pâtissier – chocolatier Alexandres au faubourg Lacapelle pour goûter un de ces délicieux chocolats, clin d’œil au film. Salon de thé, c’est une très bonne adresse pour déjeuner ou goûter.

en savoir plus

Toulouse la charmeuse 

Une jolie étape historique 

Belle et accueillante, la ville rose est la cité où il fait bon flâner en vélo : de sa vaste place du Capitole, aux charmantes ruelles du centre historique issues de son patrimoine gallo-romain et médiéval. On fait des arrêts devant la cathédrale gothique Saint-Étienne et autour du clocher roman de la basilique Saint-Sernin, étape emblématique des voies jacquaires en provenance d’Arles.

Si vous souhaitez troquer votre vélo contre un vélo vintage, rendez-vous à l’Hôtel Albert 1er, une bonne adresse labellisée "Accueil Vélo". On se repère ensuite avec la carte inédite d’itinéraires vélo réalisée par l’hôtelier lui-même !

en savoir plus

Toulouse

Eglise Saint Sernin - Toulouse, Joël Damase

coup de coeur

La Maison du Vélo

Étape incontournable de l’itinéraire, la Maison du Vélo est un lieu décontracté où trouver tout ce qui tourne autour du vélo. Au cœur de l’ancienne maison éclusière Bayard, elle propose la location de vélos, un atelier de réparation associatif et même un restaurant, Le Vélo sentimental, où faire une pause gourmande avant de repartir ! Face à la gare, ouvert de 9h-18h du lundi au samedi, jusqu’à 22h30 pour le restaurant le mercredi et vendredi. Fermé le dimanche.

De Toulouse à Port Lauragais

Entrez en majesté sur le célèbre Canal du Midi

Cette nouvelle étape de 48 kilomètres offre de nouveaux paysages à contempler. En quittant le centre de Toulouse, les platanes séculaires offrent une déconnexion immédiate ! Le Port-Saint-Sauveur à Toulouse et Port-Sud à Ramonville-Sainte-Agne sont des écrins pleins de charme où se retrouvent vélo touristes et plaisanciers. Arrivés à Gardouch, on fait un arrêt à l’écluse à bassin elliptique qui dévoile sa belle perspective depuis le pont de brique.

On peut rejoindre Villefranche-de-Lauragais par la route pour admirer un des fameux clocher-mur typique des églises du Lauragais.

Un peu plus loin, il faut poser son vélo pour entrer dans la Maison de la Haute-Garonne à Port-Lauragais et découvrir la superbe exposition gratuite, entièrement consacrée au Canal du Midi. 

Halte nautique de Gardouch

Gardouch, Haute Garonne Tourisme

Le saviez-vous ?

Retour aux sources… du Canal du Midi

Revel renferme une bastide colorée qui possède une sublime halle en bois. Cette dernière abrite l’un des plus beaux marchés de France chaque samedi ! Pierre-Paul Riquet, originaire de Béziers, s’installe dans le bourg en 1630. Quelques années plus tard, l’ingénieur résout la question de l’alimentation en eau du canal du Midi en faisant bâtir le barrage de Saint-Ferréol à 3 kilomètres de Revel, au cœur de la Montagne Noire. Le barrage-réservoir inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco au titre du Canal du Midi est aujourd’hui une base de loisirs lové dans la pinède avec son lac propice à la détente et à la baignade !

Du Seuil de Naurouze à Bram

Cassoulet et village médiéval au menu

Après Port-Lauragais, vous découvrirez le seuil de Naurouze, le point culminant du Canal où se dresse un obélisque en hommage à Pierre-Paul Riquet. Depuis le seuil de Naurouze, on s'élance sur 33 kilomètres jusqu'à Bram.
Après ce périple en Midi Toulousain, place au Lauragais Audois et à la découverte de la capitale du cassoulet : l'épicurienne ville de Castelnaudary. On va en prendre plein les yeux ... et les papilles !

Les façades colorées de la ville et les bateaux amarrés se reflètent dans les eaux  miroitantes du Grand Bassin ... un vrai spectacle ! On profite de cette étape pour se régaler d'un cassoulet en terrasse.

A la sortie de la ville l’imposante écluse St-Roch, avec son quadruple bassin, mérite un arrêt photo. Plus loin une piste cyclable permet de faire une échappée belle vers Bram, superbe exemple de « circulade », ancien village médiéval typique de l’Aude où les ruelles forment des cercles concentriques de plus en plus grands, une merveille d’architecture.

Seuil de Naurouze

Seuil de Naurouze, ADT Aude

Cité de carcassonne

Carcassonne, Ellie Arnott

Vaut le coup d'oeil

Carcassonne 

Impossible de ne pas faire halte au port de Carcassonne. Cette ville légendaire fascine les amateurs d’Histoire depuis des siècles. La forteresse imprenable est une pépite du Patrimoine Mondial de l’Humanité et mérite de poser son vélo quelques heures.

Le Château de Paraza

Une escapade entre vignes et canal

Entre Carcassonne et Narbonne, une nouvelle adresse labellisée Accueil Vélo nous attend pour un repos bien mérité.

Ce domaine viticole familial est le lieu idéal où profiter des délices de l’Aude, à commencer par ses vins issus du terroir du Minervois appelé « Les Serres ». Le bar à tapas du Domaine permet de se régaler, en terrasse ou dans le caveau. Pour dormir, la suite Riquet est tout indiquée pour faire honneur au concepteur de notre cher canal. Une étape luxueuse pour profiter pleinement du cadre et recharger les batteries.

en savoir plus

Château de Paraza

Château de Paraza, ADT Aude

Coup de coeur

Le canal de la Robine

Le canal de la Robine est une variante des plus agréables car il permet de rejoindre Narbonne puis Port la Nouvelle. Il est lui aussi inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Il longe les étangs de Bages, Sigean et la réserve naturelle de l’Île-Sainte-Lucie, émerveillement garanti !

Du Somail à Marseillan

Le doux parfum de la Méditerranée

Ultime tronçon de 76 kilomètres de cet itinéraire magique, les mille senteurs et lumières de la Mer Méditerranée baignent notre balade et même si le chemin de halage se fait plus capricieux, le charme du décor naturel compense les quelques détours et passages irréguliers. 

C’est un véritable florilège de villages pittoresques (Argens, Paraza, Ventenac, Le Hameau du Somail...) qui s'offre à nous, et une traversée historique via des ouvrages d'art aussi majestueux qu'ingénieux (tunnel du Malpas, Oppidum d' Ensérune... ) qui nous mène de Capestang à Colombiers jusqu'aux écluses des Fonseranes à Béziers.

De Portiragnes à Marseillan, un itinéraire bis a été jalonné et fléché en voie cyclable pour éviter le chemin de halage peu praticable pour les cyclistes non aguerris.

9 écluses

9 écluses, ©ADT 34 - S.Zaffino Georges

Incontournable

Les 9 écluses de Fonseranes

A Béziers, elles constituent l’ouvrage d’art le plus spectaculaire du Canal du Midi !

9 écluses sur un dénivelé impressionnant (21,50 mètres pour 312 mètres de distance).

Notre coup de coeur : une pause à l’office de tourisme pour assister au spectacle immersif sur la prouesse de Riquet et une halte gourmande au restaurant «  Le 9 ».

en savoir plus

De Marseillan à Sète

A la découverte de la lagune de Thau

Echappée belle de 22 kilomètres. A partir de Marseillan-Plage, faites une escapade nature en prenant la direction de Marseillan-ville. Après tous ces efforts, on apprécie ce parcours facile qui longe la lagune, ses parcs conchylicoles et sa faune sauvage d’un côté, les vignes de l’AOP Languedoc et de l’IGP Côtes de Thau de l’autre.

Le phare de la Pointe des Onglous marque le point précis où le Canal du Midi se déverse dans l’Etang de Thau.

A l’arrivée au port de Marseillan, on s’offre une délicieuse dégustation de coquillages en terrasse, avec vue sur les quais et les bateaux. Pour finir en beauté, on ne résiste pas à l'appel de la lagune de Thau. On embarque à bord d'un bateau pour visiter les parcs à huîtres et profiter du paysage autant splendide que reposant. La vue sur Sète et l'archipel de Thau est unique.

en savoir plus

Pointe des onglous

Pointe des onglous, ©ADT 34 - S.Zaffino Georges

Vaut le détour

Les caves Richemer

Ces caves regroupent les vignerons d’Agde et Marseillan et sont labéllisées Accueil Vélo. Elles proposent des visites et dégustations de vins, des balades en vélo jusqu’à Marseillan, Grau d’Agde…et offrent tous les services utiles : garage à vélo, sanitaires, atelier de réparation. De quoi repartir pour de nouvelles aventures.

Vignes de l'Aude

Vignes de l'Aude, ADT Aude

Pour aller plus loin

Calculer son itinéraire et rejoindre d'autres circuits à vélo

Le Canal des Deux Mers à vélo, de l'Atlantique à la Méditerranée est un grand itinéraire cyclable qui dépasse les frontières de l'Occitanie car il permet de rejoindre Sète à Royan, en passant par Bordeaux et l'estuaire de la Gironde. Il est également connecté à plusieurs autres itinéraires dont la Méditerranée à vélo, la ViaRhôna, la vélo route des Gorges de l'Aveyron.

Pour préparer votre voyage et trouver toutes les informations utiles:

cliquez ici

Conseil d'expert

Une application mobile pour parcourir l'itinéraire

L'appli Geo Canal Midi est gratuite et permet de retrouver tout le long de l'itinéraire les bonnes adresses et sites touristiques à ne pas manquer.

pour la télécharger

Tant de merveilles à découvrir tout au long de l'itinéraire du Canal des Deux Mers à vélo, de l'Atlantique à la Méditerranée

Les blogueurs ont aimé

Suivez Lezbroz, le long de son périple en vélo, de l'Atlantique à la Méditerranée.

Son blog

Canal des deux mers

Canal des deux mers, Lezbroz - Teddy Verneuil

Comment venir ?

  • En avion : par l’aéroport international Toulouse-Blagnac, puis trajet en voiture comme indiqué ci-dessous.
  • En voiture : Le point de départ Montauban est à 30 minutes de Toulouse par l’A62, joignable aussi par l’A20 depuis Paris et Cahors.
  • En train : gares de Montauban, Toulouse, Villefranche-de-Lauragais, Castelnaudary, Bram, Carcassonne, Béziers, Sète. Les TER disposent de compartiments réservés gratuits.
  • En bateau : via le canal des deux mers depuis les ports de Montauban, Toulouse, Castelnaudary, le Somail, Carcassonne, Homps, Sète...