Cité médiévale de Carcassonne

La cité médiévale de Carcassonne

La cité médiévale de Carcassonne, G.Deschamps / CRT Occitanie

La cité médiévale de Carcassonne

La cité médiévale de Carcassonne, Mike 1550 de Pixabay

Cité de Carcassonnes, vue des lices

Cité de Carcassonnes, vue des lices, Andreas H de Pixabay

Carcassonne représente l’archétype de la cité médiévale telle qu’on l’imagine à travers le monde. Inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO en 1997, elle vous invite à fêter chaque jour avec elle ses 1 000 ans d’architecture militaire.  

 

Une perfection de remparts et de tours

De loin, Carcassonne émerge comme un rêve au-dessus de la plaine de l’Aude. Avec ses 52 tours, sa double enceinte et son château comtal bâti au XIIe par la famille des Trencavel, elle est une perfection de remparts et de tours, posée en couronne sur une colline au milieu des vignes. Cette vision, sortie tout droit d’un comte de fée, prend corps lorsqu’on s’approche de la Cité.

Vous y accèderez par la porte de la Narbonnaise, porte principale de la cité, entièrement réservée aux piétons. A vous le plaisir de déambuler au hasard des ruelles, animées de boutiques, de cafés et de restaurants. A vous la découverte des belles maisons et du patrimoine exceptionnel d’une cité qui, dès l’époque romaine, faisait valoir sa situation stratégique, au carrefour des voies reliant l’Atlantique, la Méditerranée et l’Espagne.

L'ensemble Carcassonne et Citadelles du Vertige est classé parmi les Grands Sites Occitanie.

Carcassonne, la Porte Narbonnaise

Carcassonne, la Porte Narbonnaise, YouComMedia de Pixabay

Les remparts

Les enceintes sont doubles et ménagent entre elles un large espace herbeux dans lequel vous flânerez, les lices, jadis utilisées lors des tournois de chevalerie. Vous entrerez donc en lice vous aussi, en contemplant ce décor étourdissant de tours, crénelages, châtelets et échauguettes.

L’enceinte intérieure est issue d’un remaniement du rempart gallo-romain primitif vers 1280. L’enceinte extérieure, elle, a été ajoutée vers 1320, sur une longueur totale de plus de 3 km. 

La cité de Carcassonne, les lices

La cité de Carcassonne, les lices, barcelonalibre de Pixabay

coup de coeur

Tous les étés, dans les lices de la Cité, les seigneurs du Midi s’affrontent dans des tournois de chevalerie. Sur une musique médiévale, le spectacle fait découvrir l'histoire de la Cité. Cavalcade. Choc des armes. Les cavaliers s’affrontent. Les lances se cassent. Les armures brillent sous le soleil. Plus de 60 000 personnes assistent à ce spectacle haut en couleur d'une heure qui se termine par l’évocation de la croisade des Albigeois.

Le château comtal

Au cœur de la Cité, le château comtal porte en lui le souvenir vivace de ses fondateurs, les vicomtes de Trencavel, maîtres de Carcassonne et du Midi au XIIe siècle. Par la suite, alors qu’il abritait des garnisons royales, le château devint une véritable forteresse avec pont mobile, herses, hourds, etc.

Vous visiterez les deux cours du château, le musée lapidaire, les salles animées de films et d’expositions, ainsi que les remparts avec vue imprenable sur la plaine de l’Aude et la ville basse de Carcassonne.

Cité de Carcassonne, la château comtal

Cité de Carcassonne, la château comtal, Josep Monter Martinez de Pixabay

BON PLAN

Le Centre d’Histoire Vivante Médiévale propose des animations pédagogiques et culturelles sur le thème du Moyen-Age ainsi que des visites guidées en compagnie d'un chevalier au cœur de la Cité de Carcassonne.

EN SAVOIR PLUS

Les vitraux de la basilique Saint-Nazaire

Les vitraux de la basilique Saint-Nazaire, hjrivas de Pixabay

La basilique Saint-Nazaire

Vous serez saisis par le contraste entre la nudité de la nef centrale et le chevet gothique tout en ornements et lumière.

Un ensemble de vitraux somptueux, parmi les plus remarquables du Midi, vous attend dans cette basilique Saint-Nazaire, fondée au XIe siècle.

Incontournable

Chaque année sont allumés tous les feux de la terre pour mettre en majesté la cité médiévale de Carcassonne. L'embrasement de la cité a lieu tous les 14 juillet devant plus de 400 000 personnes qui restent bouche bée devant ce feu d'artifice grandiose et spectaculaire.

Pour prolonger sa visite

Vous admirerez également le grand théâtre de la Cité qui accueille en plein air, dans le décor magique des remparts à la nuit tombée, un autre temps fort de la vie culturelle en Occitanie : le festival de Carcassonne (juillet).

En dehors de la Cité, prolongez votre visite en découvrant la bastide Saint-Louis : également d’époque médiévale, elle concentre dans ses rues tracées au cordeau toute la vitalité de Carcassonne, notamment autour des halles et du port sur le Canal du Midi, lui aussi inscrit au patrimoine mondial par l’Unesco !  

Concert au Théâtre Jean-Deschamps durant le Festival de Carcassonne

Concert au Théâtre Jean-Deschamps durant le Festival de Carcassonne, G.Deschamps / CRT Occitanie

Viollet-le-Duc repense la ville

Laissée à l’abandon au XVIIIe siècle, démolie, pillée pour ses pierres, la Cité doit son salut à un de ces notables : Jean-Pierre Cros-Mayrevieille qui alerte Prosper Mérimée alors inspecteur général des monuments historiques.

L’architecte Eugène Viollet-le-Duc est chargé de la restauration qui débute en 1855. Il va repenser la ville. Les murailles sont rehaussées, les tours réparées, transformées. Certaines sont surélevées, percées de larges ouvertures et perdent leurs créneaux pour des toits pentus recouverts d’ardoise. L’architecte libère les lices des habitations qui y ont été construites. Il redonne à la cité toute sa splendeur. Un labeur énorme auquel il se consacre jusqu’à sa mort en 1879.

La restauration sera achevée par son élève Paul Louis Boeswillwald puis par l’architecte Henry Nodet. Les travaux auront duré plus de 50 ans.

Carcassonne

Carcassonne, Josep Monter Martinez de Pixabay

La Cité de Carcassonne, la nuit

La Cité de Carcassonne, la nuit, hjrivas de Pixabay

Un voyage dans le temps

- XIIe siècle : la ville est à son apogée sous l’égide des vicomtes de Trencavel, acteurs de l’essor du catharisme.
- XIIIe siècle : Carcassonne subit la croisade contre les Cathares et capitule en 1209 face aux Croisés. Rattachée au royaume de France en 1226, elle abrite dès lors une administration et une garnison royales.
- XVIIe siècle : sentinelle entre la France et l’Aragon jusqu’au traité des Pyrénées en 1659. Puis la Cité décline au profit de la ville basse.
- XIXe/XXe siècle : en 1853, Viollet-le-Duc débute la restauration de la Cité qui s’achève en 1911. En 1997, Carcassonne est inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.

INFOS PRATIQUES

Pour préparer votre visite à la Cité médiévale, connaître tous les bons plans, consultez le site internet de l'Office de tourisme de Carcassonne

www.tourisme-carcassonne.fr

Comment venir ?

Carcassonne est la préfecture de l’Aude, à 80 km de Toulouse et 150 km de Montpellier.

  • En voiture : par l’autoroute A61.
  • En train : via les gares de Carcassonne (trains directs de Montpellier, Marseille, Lyon, Toulouse, Bordeaux) et Narbonne (TGV direct depuis Paris).
  • En avion : à partir des aéroports de Carcassonne, de Perpignan – Rivesaltes (1h10), de Toulouse-Blagnac (1h15), et de Montpellier – Méditerranée (1h30).

Votre itinéraire avec Rome to Rio